ARGENT LIQUIDE : ESPÈCE EN VOIE DE DISPARITION

BFG Capital

D’après la dernière enquête menée par l’IFOP pour Ezonomics ING, plus d’un Européen sur trois préférerait aujourd’hui se passer « de toutes liquidités », et près d’un Européen sur cinq confie ne se servir que rarement de la monnaie physique…

Parmi les pays Européens sondés, l’Allemagne est un des seuls à rester un consommateur régulier de billets et de pièces. 35% de leurs voisins outre-Rhin ont quant à eux déclaré n’avoir qu’une utilisation rare de ceux-ci. Le journal Les Echos rajoute que, même aux Etats-Unis, « 38% des citoyens déclarent être prêts à ne plus avoir recours à de l’argent liquide s’ils en ont l’occasion ». Chez nous, un Français sur trois est favorable à l’abandon total de l’espèce.

En Belgique, aux Pays-Bas et en Pologne, même constat. Un habitant sur trois délaisse le liquide et préfère se tourner vers le paiement mobile. Il faut dire que certains pays ont un discours particulièrement axé vers la diminution des paiements en espèce, comme au Danemark par exemple.

Toutefois, l’âge et le contexte jouent en faveur de la monnaie : les 65 ans et plus sont extrêmement réticents à l’idée d’abandonner le paiement en espèce. En 2011, l’IFOP déclarait au travers d’une étude que plus de la moitié des séniors Français, à 52%, avaient systématiquement de l’argent en espèces sur eux. Par ailleurs, l’argent liquide reste privilégié par près de 88% des Européens lors des petits achats inférieurs à dix euros, et à 67% pour les dépenses du midi ou pour un café.

Les transactions virtuelles, quant à elles, sont de plus en plus appréciées par les vendeurs. En Suède, par exemple, seuls 20% des achats dans le commerce se règlent en cash.

Et si le liquide était réellement amené à disparaître ? Aujourd’hui, de multiples moyens de paiement se développent. Le paiement sans contact est, à ce sujet, un nouveau dispositif permettant d’évincer peu à peu la monnaie. Vous le connaissez d’ailleurs sous la forme de carte bleue, de téléphone, mais connaissez-vous la bague connectée ? Hautement sécurisée et active uniquement lorsqu’elle reconnaît son propriétaire, la bague intelligente d’Icare Technologies serait à la fois un moyen de paiement sans contact, un badge d’identification, un trousseau de clés…

 

Et vous, êtes-vous prêts à dire au revoir à l’argent liquide ?