ASSURANCE-VIE : TOUJOURS LE PLACEMENT PREFÉRÉ DES FRANÇAIS !

BFG Capital

Indétrônable, l’assurance-vie ? En juillet, la collecte nette de ce placement a atteint 3 milliards d’euros, soit un milliard de plus qu’en juin. Autrement dit, c’est la meilleure performance de l’année pour ce produit financier, mais aussi son meilleur niveau depuis deux ans.

 

Depuis le mois de janvier, la collecte totale s’élève donc à 15,3 milliards d’euros, soit 10,5 milliards de plus qu’à la même période l’année dernière. L’assurance-vie reprend sa place de numéro un dans le cœur des Français, qui avaient pourtant de grosses appréhensions après l’annonce des nouvelles réformes fiscales. Après une année 2017 difficile, c’est finalement une année 2018 qui s’annonce très prometteuse !

Concernant l’encours des contrats d’assurance-vie, celui-ci est également en hausse de 3% et présentait déjà un total de 1 712 milliards d’euros à la fin du mois de juillet.Comme chaque année à la même période, cette tendance de collecte à la hausse s’explique par les petites primes perçues par les salariés juste avant l’été.

Même si l’assurance-vie a bien regagné le cœur des Français, ce n’est pas forcément le cas des unités de compte. En effet, la majorité des Français reste toujours attachée aux fonds en euros pour la sécurité et la garantie supposée de leur capital. Malgré la rémunération plus attractive que proposent les unités de compte, celles-ci ne décollent toujours pas. Ce n’est pas sans compter les efforts des assureurs et du gouvernement  qui font pourtant tout pour changer la donne !

En juillet en effet, malgré la hausse de la collecte, seulement 3,6 milliards d’euros ont été placé sur des UC, soit 29%. Cela se traduit par une légère hausse de 1% par rapport à 2017. Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’Epargne le dit lui-même : « le seuil des 30% est difficile à dépasser ».

Enfin, comme nous l’indiquions dans notre dernière infographie, la confiance des ménages français envers l’économie a tendance à diminuer et ceux-ci sont davantage dans « une phase de renforcement de leur épargne » qu’une phase d’épargne réelle, comme l’a observé Philippe Crevel dans une étude sortie fin août.

C’est pour cette raison que les dépôts sur comptes courants restent LE « produit financier » drainant le plus de collecte : 21,8 milliards d’euros de flux positifs au premier semestre 2018. À coté, la collecte du livret A fait pâle figure avec « seulement » 9,9 milliards d’euros…

Notre cabinet BFG Capital reste à disposition et vous conseille sur vos placements financiers et toute autre question patrimoniale, selon vos besoins et vos projets d’avenir.

 

A.Y