COUP DUR POUR LE LIVRET A !

BFG Capital

Frais de rentrée, paiement des impôts, achats des cadeaux de fin d’année… Que de dépenses pour les Français ! Un besoin concret donc, de trouver les meilleures solutions pour éviter de creuser un peu plus le déficit de son porte-monnaie… Où chercher ? La première alternative semble avoir été pour la majorité des Français de « piocher » dans le livret A.

D’après une étude menée par la Caisse des Dépôts et Consignations, le montant total des livrets A appartenant à des particuliers s’élève à 252,2 milliards d’euros. Bien que ce nombre soit important, nous avons constaté en septembre une décollecte incroyable de 2,38 milliards d’euros, preuve du désamour grandissant des Français pour ce placement… Dans un article du Figaro, intitulé « Les impôts obligent les Français à piocher dans leur livret A », le journal rappelle que c’est malheureusement le 6ème mois consécutif de décollecte. Six mois que les épargnants retirent plus d’argent qu’ils n’en déposent, pénalisant ainsi le livret A et son confrère le livret de développement durable (LDD), lui aussi en déclin de jours en jours…

À première vue, les différents livrets que proposent les banques peuvent être avantageux à court terme, mais leur taux de rendement ultime reste au final très faible face à l’inflation croissante. Inflation qui, si elle continue d’augmenter, engendra une rémunération du livret A en baisse, voire nulle, tant son taux d’intérêt est stagnant ! Fixé à 0,75% depuis le 1er août, il est effectivement à son plus bas.

Dessin de Marine Cabidoche – Diplômée de l’école Estienne (diplôme des métiers d’Art en cinéma d’animation), Marine Cabidoche travaille sur commande, son domaine de prédilection étant l’illustration et la création de personnages. Vous pouvez retrouver son travail sur sa page Facebook et sur son blog.