ÉPARGNE : AVEZ-VOUS PEUR DU RISQUE ?

BFG Capital

EX-CEP-TIO-NNEL ! C’est le mot décrivant le mieux le niveau d’épargne des Français. En effet, d’après le dernier sondage mené par Odoxa pour le journal Les Échos, les Français sont en tête de peloton en ce qui concerne l’épargne en Europe… surtout quand elle est très faiblement rémunérée !

En moyenne, les ménages épargnent 14% de leurs revenus chaque mois. Moyenne qui s’établie à 10,4% en Italie, 8,2% en Espagne, ou encore 6,1% en Grande-Bretagne. Au 1er trimestre 2017, les dépôts à vue (ou dépôts sur comptes courants) ont d’ailleurs doublé, passant de 8 milliards à 19,1 milliards d’euros.

 

Frileux, les Français ?

Oui ! La peur et l’incertitude sont souvent citées quand la question d’épargne est abordée. Par exemple, la majorité des sondés, à 52%, a répondu économiser par « peur pour l’avenir de leur situation économique personnelle ». 35% évoquent quant à eux « une peur pour la situation économique du pays ». La préparation de la retraite, citée à 47%, est également un des critères principaux de l’épargne.

Cela serait une caractéristique propre à nos concitoyens. En effet, la différence n’est pas énorme entre les ménages les plus riches et les ménages les plus modestes. Tous les Français, peu importe leur catégorie sociale, mettent de l’argent de côté dès qu’ils le peuvent. Selon l’étude, 61% des sondés affirment même que si leurs revenus venaient à augmenter de 10%, ils épargneraient tout, ou en tout cas la majeure partie du gain. L’attrait du rendement semble donc minime face à celui de la sécurité.

Le gouvernement réussira t-il à encourager les épargnants à prendre plus de risques ? La cigale prendra t-elle le pas sur la fourmi ? Quoi qu’il en soit, nous ne pouvons que nous réjouir du partenariat annoncé en début de mois entre la Banque de France, l’Éducation Nationale, et l’IEFP (Institut pour l’Education Financière du Public), qui promet de s’investir davantage dans l’éducation budgétaire et financière des élèves du primaire et du collège.

 

Le manque de culture (F)inancière comblé, les ménages Français seront peut-être plus disposés à prendre des risques…

Dessin réalisé par Casoli. Vous pouvez retrouver son travail sur sa page Facebook.