ÉPARGNE ET RETRAITE : PARADOXE À LA FRANÇAISE

BFG Capital

Le 14 mars dernier, le Cercle des Épargnants a dévoilé les résultats de la 15ème édition du baromètre « Les Français, la retraite et l’épargne » réalisé avec l’Institut Ipsos. (Cette enquête a été réalisée par Internet et téléphone, du 10 au 22 février 2017, auprès de l’échantillon représentatif de 1000 Français âgés de 18 ans et plus).

De cette étude découlent quelques constats étonnants, dont un en particulier : la dissonance entre l’inquiétude des Français et leurs agissements. En effet, alors que 6 français sur 10 se disent aujourd’hui inquiets pour leur propre retraite, seulement 21% des actifs épargnent régulièrement en vue de celle-ci. En parallèle, 79% des Français « inquiets » ont ajouté « craindre de manquer d’argent durant cette période ». À cela, le Cercle des Épargnants ajoute que 71% des Français sondés n’ont aucune idée du montant qu’ils toucheront à la retraite. Le fort niveau d’inquiétude reflète donc la méconnaissance des Français à ce sujet, qu’on connaît déjà pour être les plus mauvais élèves européens en terme de culture financière.

Autre fait intéressant, même si les Français sont des grands champions de l’épargne, seulement 20% d’entre eux (actifs et inactifs confondus) ont répondu le faire en premier lieu pour la retraite. La majorité, à 41%, a déclaré qu’il valait mieux mettre de côté et épargner « au cas où », par simple précaution.

Concernant le système des retraites, l’étude révèle que le degré de pessimisme des Français est encore une fois très élevé : 87% des sondés déclarent être très inquiets à ce sujet. Pour autant, tous les actifs questionnés sont majoritairement contre les propositions évoqués par les politiques. 80% des sondés ne sont pas prêts à diminuer le montant de leur pension, 62% ne veulent pas reculer leur départ à la retraite et 46% refusent d’augmenter le montant de leurs cotisations.

Face à ces résultats très prononcés, nous pouvons dire que les Français ont peur de l’avenir. Même s’ils perçoivent la retraite comme une période de liberté, la crainte de manquer d’argent est bien plus forte. Malheureusement, l’action manque à l’appel…

Pour pallier à vos futurs besoins de retraite, notre cabinet s’engage à vous proposer les solutions adaptées à chacune de vos ambitions. Acteur de la Silver Economie depuis plus de dix ans, la problématique de la retraite est pour nous un combat social que nous plaçons au cœur de nos projets. Experts dans ce domaine, nos conseillers restent à votre disposition.

 

Dessin réalisé par Casoli. Vous pouvez retrouver son travail sur sa page Facebook.