RETRAITE : LES FRANÇAIS À LA RECHERCHE DE PRODUITS INNOVANTS !

BFG Capital

Réformes de l’Agirc-Arrco, baisse des indemnités… Enfin les Français ne comptent désormais plus que sur eux-mêmes pour subvenir à leur retraite. Seuls 5% d’entre eux considèrent que le gouvernement pourra continuer de les aider à surmonter les grandes étapes de leur vie…

 

D’après une étude d’OpinionWay, 67% des Français pensent qu’ils ne pourront « compter que sur eux même » pour financer des étapes vitales comme celle des frais de santé, de la retraite, de leur fin de vie ou encore celle de leur parents.

Pour la retraite plus spécifiquement, les Français sont inquiets. Ce sujet reste, à 80%, la première inquiétude des sondés. À peine 31% de ceux-ci estiment que « l’accès à une retraite décente sera garantie par le système de retraites ». La grande majorité craint donc une faillite de ce système… À côté, les soins exceptionnels non pris en charge par la sécurité sociale ou encore l’acquisition de leur première résidence principale paraissent presque sans importance.

Toutefois, malgré la peur, ils n’en sont pas moins inactifs. En effet, près de 77% des personnes sondées ont estimé devoir trouver de nouveaux moyens de financement afin de subvenir à la totalité de leurs besoins. À ce sujet, ils sont 65% à considérer que les conseillers financiers ne proposent pas assez de produits et services innovants pour permettre de financer les différentes étapes de la vie. De quoi donner du travail aux cabinets de conseil en gestion de patrimoine !

Véritable produit de préparation à la retraite, les SCPI, par exemple, permettent de générer des revenus complémentaires à un taux bien plus intéressant que les placements traditionnels aujourd’hui proposés (cf collecte SCPI 2017). Ce placement répond parfaitement aux produits innovants nécessaires aux besoins des Français. BFG Capital se tient donc à votre disposition si vous avez des questions à ce sujet.

L’étude sur laquelle se base cet article a été réalisée par OpinionWay auprès d’un échantillon représentatif de 1028 Français âgés de 18 ans et plus, et d’un sur-échantillon de 522 personnes de 18 ans et plus gagnant au moins 60 000 euros par an par foyer, du 28 mars au 8 avril 2018.

 

A.Y