LA MÉCONNAISSANCE DES FRANÇAIS VIS À VIS DE LA GESTION DE PATRIMOINE : DES OPPORTUNITÉES RATÉES !

BFG Capital

Alerte générale ! L’étude quantitative portant sur les niveaux de notoriété et l’utilisation de placements financiers par les franciliens, réalisée par l’IFOP en avril 2015 pour BFG Capital, révèle une méconnaissance générale du secteur et de ses dispositifs.

Structures mal identifiées par les chefs d’entreprises, les cadres, les professions intellectuelles supérieures et les professions intermédiaires (actifs ou retraités), les sociétés de gestion privée restent dans l’ombre des banques et des assurances. Sur les 305 individus interrogés, 37 % sont incapables de citer une marque associée à une société de gestion de patrimoine. BNP Paribas, Union Financière de France, MAIF… La confusion reste importante entre les différents types de structures. Notre cabinet de conseil en gestion de patrimoine se différencie par son indépendance et des produits financiers proposés adaptés à chacun des profils. Il permet de conseiller au mieux chaque investisseur potentiel. En effet, force est de constater qu’il existe, auprès des franciliens, une absence importante de connaissances sur ces différents placements. Se présentant comme les produits les plus souscrit et par logique les plus connus, l’assurance-vie et le plans d’épargne en actions (PEA) sont les placements gagnants en terme de notoriété. Ainsi, 98 % des personnes interrogées connaissent l’assurance-vie mais seul 46% l’ont déjà utilisé. Quelque soit le profil des répondants, moins de 50% connaissent le dispositif du loueur meublé non professionnel (LMNP) et moins de 21% le démembrement. L’immobilier d’optimisation fiscale, comme le dispositif de Robien ou la loi Pinel, n’est d’ailleurs utilisé que par 11 % des personnes interrogées. Sans réelle surprise, cette étude indique aussi que les profils les plus informés sur les placements financiers sont en général les hommes âgées de plus de 60 ans disposant des plus hauts revenus. Ces personnes restent, en général, deux fois plus renseignées sur les dispositifs d’optimisation fiscale que la tranche d’âge des 18-42.

Outil de veille stratégique, cette étude rappelle que les métiers spécialisés dans la création de capital sont encore trop peu identifiés pour la majorité des français. Pire encore, de nombreux investisseurs potentiels ne profitent pas d’opportunités financières à défaut de connaître les dispositifs adéquats. Aussi, dans l’optique de vous apporter son savoir-faire et ses compétences, BFG Capital s’engage à vous conseiller avec une pédagogie nouvelle, à vous guider à travers cet ensemble de dispositifs et à réaliser la meilleure des opérations.