PATRIMOINE : LES (RICHES) FRANÇAIS DE PLUS EN PLUS RICHES

BFG Capital

Les ménages Français n’ont jamais été aussi riches. De plus en plus nombreux,  de plus en plus riches… oui, mais pas tous. Cet enrichissement concerne principalement les 5% les plus aisés des Français qui, d’après la bancassurance ING, se partageront à eux seuls, près de 40% du patrimoine.

Selon l’étude « Le patrimoine des ménages français » réalisée en avril dernier par ING, le patrimoine financier moyen brut d’un ménage français a atteint le montant de 178 200€ au 3èmetrimestre 2018. En retirant les dettes, le patrimoine financier net s’élève à 124 600€ par ménage. Les Français étaient donc, au 3ème trimestre 2017, « 15% plus riches que leurs voisins allemands dont le patrimoine financier net est de 107 700€ ».

Ce montant a atteint un niveau jamais égalé auparavant. Majoritairement constitué d’assurance-vie et de dépôts sur des livrets bancaires, ce montant obtenu est un travail d’épargne continu de la part des ménages. Alors qu’en 2016, les français avaient épargné 100 milliards d’euros, c’est près de 140 milliards d’euros qu’ils épargnent sur les trois premiers trimestres de 2017.

Conséquence directe de la crise de 2008, les français ont cessé d’investir dans les placements dits à risque comme les actions et fonds de placements. Au contraire, ils ont favorisé les dépôts sur assurance-vie et livrets d’épargne : « +370 milliards d’euros de flux effectifs pour l’assurance-vie et +232 milliards d’euros pour les livrets d’épargne », d’après l’étude ING.

D’importantes disparités se cachent toutefois derrière ces moyennes. Nous sommes face à un accroissement sans précédent des inégalités. En effet, alors qu’un français sur cinq n’arrive pas à épargner, les français les plus riches disposent d’un patrimoine moyen cinq fois supérieur à la moyenne nationale !

Notre pays serait même celui où le plus de richesse a été crée cette année. Selon le site d’informations Bloomberg, la fortune des treize Français les plus riches a augmenté de 23,5 milliards d’euros depuis le mois de janvier 2018, soit une hausse de 12% en moins de six mois.

En conclusion, c’est en France que les millionnaires s’enrichissent le plus vite, et ce sont les plus riches, qui deviennent ENCORE plus riches…