PEL : VERS LA FIN D’UNE ÈRE ?

BFG Capital

Longtemps prisé par les jeunes Français désirant se constituer une épargne de long terme, le PEL, ou Plan Epargne Logement, s’effrite de plus en plus à travers le temps. Entre une nouvelle fiscalité et un rendement à la baisse, le PEL se dirige lentement mais sûrement vers la fin de son ère…

Depuis quelques années, le PEL a subit de multiples changements. Le dernier en date ? L’arrivée de la flat tax, qui a fait perdre au placement les principaux atouts qui faisaient de lui son succès. En effet, tous les livrets ouverts à partir du 1erjanvier 2018 sont directement soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux, dès la première année. Ce taux comprend un taux forfaitaire d’imposition de 12,8% et les prélèvements sociaux de 17,2%.

Pour rappel, avant 2011, et pour les livrets ouverts depuis moins de 10 ans, les prélèvements étaient effectués en une seule fois au moment de la fermeture du plan. Pour ceux ouverts depuis plus de 10 ans, et avant 2011, le paiement des prélèvements sociaux intervient au 10èmeanniversaire seulement. Pour les plans ouverts après 2011 et avant 2018, les intérêts sont soumis aux prélèvements chaque année, le 31 décembre. Ils restent toutefois exonérés d’impôts sur le revenu. Les intérêts des PEL de plus de 12 ans ouverts avant le 1er janvier 2018 font, quant à eux, l’objet de la flat tax à partir de la 13ème année.

 

Le PEL a donc réalisé en février 2018 son pire mois depuis plus de 5 ans.

 

Selon les statistiques de la Banque de France, le placement n’a enregistré que 83 millions d’euros de flux positifs sur le mois de février contre 641 millions d’euros le même mois de l’année précédente. La norme de collecte nette mensuelle était pourtant en 2014-2015 de plus d’un milliard d’euros !

Pour les PEL ouverts à partir du 1eraoût 2016 déjà, le taux de rendement était rendu à 1%. Aujourd’hui, il n’y a donc aucun véritable intérêt à ouvrir un PEL. Même si, comme l’indique la Banque de France, le rendement moyen est relativement stable, il s’élève aujourd’hui à 2,70% seulement pour les personnes ayant ouverts leurs comptes il y a plusieurs années.

D’autres placements existent et proposent des taux plus élevés.  Selon votre profil et vos objectifs, BFG Capital peut d’ailleurs vous aider à optimiser vos placements. Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous accompagner dans tous vos projets d’investissement.