« PESSIMISTE ! PESSIMISTE ! EST-CE QUE J’AI UNE GUEULE DE PESSIMISTE ?! »

BFG Capital

On parle bien sûr de l’épargne des Français ! De liquidités en liquidités, les années passent et certaines mauvaises habitudes restent : les Français sont très accrochés à leur épargne, et, selon une étude mondiale, 82% d’entre eux conserveraient une part très importante de liquidités. 

D’après la dernière étude Global Pulse Investor menée par le cabinet Blackrock, la majorité des Français (53%) manque encore de confiance dans ses décisions d’épargne et demeure incertaine quant à son avenir financier. En effet, seuls 35% des Français se déclarent « optimistes en matière d’épargne », tandis que la moyenne européenne se situe à 49%. Les femmes, à 37%, sont beaucoup moins confiantes que les hommes (57%) en matière de décisions financières.

« Malgré un taux d’épargne très élevé, les Français ont du mal à investir dans les produits financiers. Un constat qui s’explique par leur manque de culture financière. Un Français sur deux ne sait pas ce qu’est une sicav », déclare Ivana Davau, responsable de la distribution pour BlackRock en France.

Aussi, certaines rumeurs et/ou incompréhensions peuvent faire peur. La dernière en date ? La directive européenne BRRD concernant la ponction des épargnes possible au delà des 100 000€. Dit ainsi, cela peut en effrayer plus d’un! Qu’on se rassure, cette directive concerne les banques en faillite, sur les comptes clients disposant de plus de 100 000 euros, et seulement en troisième et donc dernier recours. Au mieux, cela peut inciter les épargnants à investir davantage, et, au pire des cas, rien n’empêche les épargnants d’ouvrir plusieurs comptes bancaires, sans dépasser le plafond des 100 000€ !

Le véritable pessimisme lui, se ressent surtout au niveau de la retraite, qui reste une préoccupation majeure pour les épargnants. 68% des épargnants pensent que le montant de leur future retraite ne leur permettra pas de « maintenir le niveau de vie qui leur convient ». C’est un sujet qui nécessite des conseils, et les Français ressentent le besoin d’être accompagnés. 

 

Pessimistes oui, mais pas champions de l’épargne !

C’est l’histoire de « pt’etre bien qu’oui, pt’etre bien qu’non » car, malgré les idées reçues, les Français ne sont pas ceux qui épargnent le plus. Nos voisins Allemands économisent 17,2% ce ce qu’ils gagnent, quand les Français le font à 14%. 

Aussi, les Français se trouvent face à un tournant majeur car, incités par la nouvelle fiscalité, ils tentent et prévoient encore de tenter de nouvelles choses, comme par exemple l’assurance-vie en unités de compte. En effet, nous l’expliquions dans notre dernier article, en janvier 2018, près de 4 milliards ont été investis en UC ! Même s’ils ne sont pas très optimistes, les Français ont en tout cas le souhait de concilier diversification et sécurisation de leur épargne, comme nous le montre la 3ème  étude annuelle de Natixis. 

En conclusion, le niveau de Culture F des Français est encore bas, mais est amené à augmenter. Entre l’intérêt naissant pour le sujet et les différentes mesures proposées par le gouvernement, tout amène à penser que l’avenir sera meilleur! 

BFG Capital demeure à votre disposition pour vous apporter tout le conseil nécessaire à un bon investissement instruit. Peur de la retraite, ou encore besoin de diversifier vos investissements, nos conseillers sauront vous accompagner dans vos projets.

 

Dessin réalisé par Casoli. Vous pouvez retrouver son travail sur sa page Facebook.