actu


à la pointe de l'information

IMPÔTS 2021 : TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR !

Bien que le Ministère de l’Economie et des Finances n’ait toujours pas officiellement annoncé le début de la campagne de déclaration de revenus 2021, préparez-vous à ce que celle-ci arrive très prochainement ! Les premiers envois de courriers devraient débuter durant les dix prochains jours.

Les dates limites de déclaration des revenus

Cette année, pour ceux qui remplissent le formulaire papier, la brochure du ministère des Finances indique que le délai de souscription de la déclaration de l’ensemble des revenus se terminera le 20 mai 2021 à minuit. Si le caractère exceptionnel de la crise a, l’année dernière, permis un décalage jusqu’au 12 juin, ce ne sera vraisemblablement pas le cas en 2021.

Pour les autres, trois dates limites sont d’ores et déjà fixées selon le département dans lequel se situe votre domicile au 1er janvier 2021 :

  • départements 01 à 19 : 26 mai 2021
  • départements 20 à 54 : 1er juin 2021
  • départements 55 à 976 : 8 juin 2021

Si vous manquez vos dates de déclaration, vous encourez une amende de 10% du montant de votre impôt. Cela peut monter à 20% si vous déposez votre déclaration dans les 30 jours suivant une mise en demeure, voire 40% si vous dépassez ce délai après relance.

Outre les dates limites de déclaration, les impôts 2021 intègrent quelques nouveautés qu’il est bon de connaître !

Impôts sur les plateformes d’économie collaborative

Si jusqu’à présent vous deviez déclarer vos revenus provenant des sites internet tels que Le Bon Coin, Airbnb ou encore Vinted, c’est désormais chose révolue ! À compter de maintenant, les plateformes transmettent directement à l’administration les revenus de leurs utilisateurs. Tous les montants des transactions sont donc désormais mentionnés d’office dans le formulaire du déclarant qui est alors accompagné tout au long de son parcours pour déterminer la typologie de revenu et son caractère, imposable ou non.

Nouveauté pour les apprentis et étudiants

Tous les revenus doivent être déclarés en totalité, même pour les apprentis et les étudiants. Comme indiqué dans la brochure du Ministère : “Le montant de l’abattement applicable à chaque catégorie de revenus sera déduit des revenus pour le calcul du montant imposable”.

Peu importe l’existence d’un rattachement au foyer fiscal des parents ou non, les salaires des étudiants âgés de moins de 26 ans au 2 janvier 2020 sont exonérés dans la limite de 4 618 euros. Pour les stages ou l’apprentissage, le plafond d’exonération est lui porté à 18 473 euros.

Amélioration de l’application mobile

L’application mobile Impots.Gouv pour la déclaration d’impôts fait peau neuve ! Elle est cette année améliorée et permet dorénavant à plus de monde de se déclarer dessus. Les ménages ayant déclaré une naissance ou une adoption au cours de l’année 2020 s’ajoutent donc au plus des 10,7 millions de foyers fiscaux qui ont déjà pu profiter de l’application l’année dernière. Une bonne nouvelle !

Déclaration sociale des indépendants

Cette année, la déclaration sociale des indépendants fusionne avec la déclaration de revenus. Cette déclaration en tant que telle n’existe donc plus. Si certaines rubriques étaient déjà présentes sur la déclaration de l’année dernière, de nouvelles rubriques y ont été ajoutées. Un moyen de simplifier un peu plus les déclarations des indépendants.

Plafond des dons

Bonne nouvelle ! Le relèvement à 1000€ du plafond des dons ouvrant droit à une réduction d’impôt de 75% a été prorogé. Le seuil, initialement à 546€ avant de passer à 66%, avait été porté à 1000€ en 2020 en raison de la crise sanitaire. À noter : pour 1000 euros de dons, il y a 750 euros de réduction d’impôt. Ces dons ne devront plus être indiqués dans la déclaration 2042 RICI mais dans le formulaire de déclaration aux cases 7UD et 7UF.

Voici donc quelques nouveautés que nous vous proposons de découvrir plus en détails sur la brochure pratique 2021 pour la déclaration des revenus 2020 !